Le travail salarié: la pire manière de gagner sa vie

Tu cherches du travail? Tu est déçu de ton travail? Oublie le travail…nous sommes au XXI-ème siècle, le monde est un village et Internet est ton ami!

Le travaille salarié est le pire moyen de gagner sa vie. Tu  n’est pas encore convaincu?

Je ne vais pas être tendre, en voici la preuve que le travail salarié n’est pas terrible:

  • Pas de sécurité d’emploi. Ton patron peut te virer quand il veut. Oui, je sais, le préavis, et alors? Encore quelques mois d’agonie, puis tu est dehors.
  • Pas de gains important, juste de quoi survivre. Réfléchis un peu: le coût de la vie a un endroit donné est toujours calqué sur le salaire moyen. Souvent il n’y a plus rien à la fin du mois.
  • Pas de retraite dorée en perspective pour un salarié. Si tu pense faire tout ce que tu as envie à la retraite, réfléchis encore un peu: auras-tu la santé, l’envie, l’argent?
  • Tu ne fais pas ce que tu veux. Tu reçois des ordres et tu les exécutes.
  • Tu bosses pour le rêve d’un autre, pas pour ton rêve. Ton rêve est après les heures de travail ou bien à la retraite. Si tu as le temps.
  • Si tu n’aime pas ce que tu fais, tu peux te plaindre ou partir, mais c’est à peu près tout. J’oubliais, il y en qui se suicident! Quelle idée…
  • Ton salaire n’est jamais assez. Ce n’est pas une question de montant, mais d’attitude. Le moment ou tu gagnes un peu plus, tu commences à dépenser un peu plus, car tu te dis: je le mérite bien!
  • L’évolution de ton salaire au cours du temps est au mieux linéaire, jamais exponentielle. Tu connais beaucoup de salariés à qui on a doublé ou triplé le salaire d’une année à l’autre?
  • Ton effort n’est pas reconnu. Au début tu te décarcasses, mais la direction ne t’apprécie pas, en réalité elle le voit bien, mais ne veut pas montrer trop d’enthousiasme, car alors elle devra te payer plus. Alors tu te décourages et tu deviens cynique. Tu feras le moins possible. Tu aura une attitude « si c’est cela qu’ils me payent, c’est comme ça que je vais travailler ».
  • Tu ne choisis pas tes collègues, ce n’est pas toi qui les embauches, tu ne peux pas les virer.
  • Ce n’est pas toi qui choisis ton chef.
  • Tu échanges ton temps, la chose la plus précieuse de ta vie, que rien ne remplacera, contre de l’argent. Toute ta journée est occupée. Le soir tu arrives fatigué du travail et les embouteillages, tu mange comme dans un coma, tu te vautres devant la télé à regarder de âneries et de la pub débile, puis au lit. Le lendemain rebelote. Les décennies passent vite.
  • Tu n’as pas de but dans la vie, il ne te restent que les envies, que tu essaye de satisfaire au mieux de tes moyens.

Je sais que ce tableau n’est pas rose, mais nous devons affronter la réalité, savoir ou on est. Qui dirige ta vie? Toi ou les autres? Si tu veux que ce soit l’état ou le patron, tant pis pour toi, mais si tu veux prendre ta destinée entre tes mains et donner un sens à ta vie, il faut changer.

Sache que c’est possible, si tu changes, tout va changer autour de toi. Il faut croire et oser. Suis-moi, je vais te montrer comment changer, pour arriver à virer ton patron et à gagner ta vie par tes passions, sur le web.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *